André Devambez “Vol durant la “Quinzaine d’Octobre”, 1909


André Devambez, né en 1867, décédé en 1944, n’est plus aujourd’hui très connu et c’est pourtant l’un des plus curieux peintres français de la fin du XIXe et du début du XXe siècle. Il est représenté par exemple au Musée d’Orsay par deux chefs d’œuvre, La Charge, un tableau de 1902 et Concert Colonne de la même époque.

André Devambez (1867-1944) "La Charge 1902-1903"  Paris, musée d'Orsay © ADAGP, Paris - RMN (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

André Devambez (1867-1944) "La Charge 1902-1903" Paris, musée d'Orsay © ADAGP, Paris - RMN (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

A chaque fois, le point de vue, la composition, le traitement des formes, la couleur, l’attention portée à la lumière sont originaux et traduisent un style et une vision. Car André Devambez représente certes des scènes en plan très général, mais toujours vues en plongée et s’ingénie à disposer dans les cadres qu’il a définis des multitudes de personnages, tous individualisés mais représentés en groupes et peints comme des miniatures. La Charge, qui représente une charge de police contre des manifestants le soir sur un boulevard de Paris est à cet égard exemplaire, qui montre dans une composition tourbillonnante fondée sur des axes obliques une foule de personnages en mouvement, à la façon dont Albrecht Altdorfer avait peint La Bataille d’Alexandre dans son célèbre tableau du début du XVIe siècle aujourd’hui conservé à l’Alte Pinakothek de Munich. C‘est de la même façon qu’il faut voir et comprendre le tableau représentant une fête aérienne qui s’est tenue à Viry-Châtillon le 14 octobre 1909 et qui montre, au-dessus d’un nombreux public qui s’y trouve et du champ d’aviation, un avion, le Biplan Voisin n° 27, en train d’évoluer dans le ciel. La vue est plongeante, largement ouverte et divisée en trois zones. Celle du public, dense, colorée, celle du terrain, verte et entièrement dégagée; et puis le ciel avec ses nuages gris-bleutés sur lesquels se détache la silhouette de la machine en vol.

André Devambez Paris (1867 - 1943) "Vol durant la "Quinzaine d'Octobre"; Port-Aviation, 14 octobre 1909" Estimation 15 000 - 20 000 €

André Devambez Paris (1867 - 1943) "Vol durant la "Quinzaine d'Octobre"; Port-Aviation, 14 octobre 1909" Estimation 15 000 - 20 000 €

Magnifique reportage, scène d’actualité, aujourd’hui moment d’histoire, puisqu’il s’agit des débuts de l’aviation qu’André Devambez, le peintre classique, Grand Prix de Rome en 1890, a eu le premier l’audace de vouloir représenter dans la peinture.


No Comments, Comment or Ping

Reply to “André Devambez “Vol durant la “Quinzaine d’Octobre”, 1909”